Quelles sont les normes d'aménagement de bureaux à respecter ?

Normes à connaître pour aménager son espace de bureau
Un espace de travail bien aménagé est l'une des conditions au bien-être des employés et à leur productivité. En effet, les salariés passent une partie conséquente de leur journée dans leur lieu de travail, et il se révèle donc être un enjeu pour l'entreprise. Ce lieu de travail est encadré par des normes d'aménagement qu'il convient de respecter pour s'assurer d'offrir la sécurité et la qualité nécessaires aux travailleurs. Des éléments de réponse sont proposés dans cet article.

La sécurité, avant tout

Concernant la sécurité, le risque d'incendie est à prendre en compte avec des équipements requis, tels qu'un plan d'évacuation du bâtiment affiché et bien visible, et la définition d'un point de ralliement, un extincteur à chaque étage, une issue de secours, un système de désenfumage mécanique ou naturel pour une surface de local de 300 mètres carrés ou davantage, et un système d'alarme fonctionnel. Des simulations d'évacuation doivent être organisées périodiquement, ainsi qu'un contrôle des équipements tous les 6 mois.

Bien dimensionner l'espace de travail

S'il n'existe pas de règle contraignante en la matière, il est bien évident qu'allouer un espace suffisant à chaque salarié participe à son bien-être et à son efficacité. Pour savoir comment dimensionner votre espace de travail, il n'y a pas de contrainte réglementaire, mais des valeurs de référence indiquées par la norme AFNOR NF X 35-102, qui permettent de garantir une base cohérente. Ainsi, vous compterez au minimum 10 mètres carrés pour un bureau individuel par personne, 11 mètres carrés pour un bureau partagé, et plutôt 15 mètres carrés par personne pour un open space ou espace de ce type.

L'ergonomie, des équipements qui s'adaptent aux salariés

L'ergonomie des espaces de travail se retrouve au niveau des postes de travail avec des mobiliers qui vont permettre une bonne posture et globalement de s'adapter aux mouvements et aux travailleurs pour réduire les risques de dommages sur le squelette et les muscles.

L'ergonomie passe nécessairement par du matériel de qualité : bureau assis debout (bureau ajustable en hauteur), chaise ergonomique et accessoires ergonomiques comme le bras articulé pour écran. Ce matériel est conçu pour s'adapter à la taille de chaque employé et permettre de maintenir une posture correcte afin de réduire les douleurs au dos et au cou. Les écrans des ordinateurs doivent aussi être positionnés à une hauteur et à un angle approprié pour éviter les tensions au cou et aux épaules, avec un support d'écran réglable si nécessaire.

De la même manière, on choisira des sièges ergonomiques permettant un soutien lombaire réglable avec des accoudoirs pour le confort du travailleur assis à son bureau.

La lumière, élément de confort comme de sécurité

Cela peut sembler une lapalissade, mais l'éclairage est crucial pour effectuer une tâche de qualité. Les niveaux de luminosité requis seront différents selon les métiers ou types d'espace, mais dans tous les cas, il est impératif que le niveau de lumière dispensé soit suffisant. Les valeurs à retenir sont celles-ci : 40 à 60 lux pour les circulations et escaliers, 120 lux pour les espaces de travail et sanitaires, 500 lux pour les bureaux et pas moins de 800 lux pour les laboratoires par exemple.

L'éclairage des bureaux doit être assez lumineux pour éviter toute fatigue oculaire.

Les équipements de base pour un espace de travail

Ils vont concerner les sanitaires et les espaces de repas, selon l'effectif de l'entreprise. Pour les sanitaires, la norme veut qu'un wc fermé et un urinoir pour 20 hommes soient installés, et que deux wc fermés soient disponibles pour les femmes, sachant que les toilettes sont obligatoirement non mixtes avec un lavabo pour 10 personnes au minimum.

Pour les repas, un espace prévu à cet effet sera nécessairement disponible lorsque l'effectif de l'entreprise est supérieur à 25 personnes, comprenant tables et chaises, réfrigérateur et dispositif de réchauffage des aliments comme un four micro-ondes.

Prendre en compte l'accessibilité

Pour les personnes en situation de handicap, il faut prévoir de fournir des points d'accès compatibles ainsi qu'un mobilier approprié tel que tables abaissées ou fauteuils réglables. Au-delà de 20 salariés, il faut qu'au moins un niveau soit accessible, et pour plus de 200 salariés, c'est tout l'ensemble qui doit être accessible aux personnes handicapées.

Confort acoustique, à ne pas négliger

Il peut être intéressant de se pencher sur le bruit et les insonorisations à réaliser, car les espaces bruyants sont défavorables à la concentration et à la productivité, car fatigants. Ainsi, prévoir une isolation phonique peut s'avérer une bonne idée pour votre espace de travail, en tenant compte des natures de chaque espace et des tâches qui y seront réalisées. Pour une salle de réunion ou une salle de repos, on veillera par exemple à isoler la pièce phoniquement, pour des raisons de confort et de confidentialité.

Pour concevoir un espace de bureau et trouver des éléments de mobilier pour votre espace, faites appel à UP & DESK, nous avons ce qu'il vous faut. En plus de vous fournir les éléments nécessaires pour l'aménagement de votre bureau, nous vous accompagnons également dans l'aménagement de celui-ci, afin de proposer à vos salariés un espace agréable dans lequel évoluer, conforme aux règles en vigueur.

Contactez-nous

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.